Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ali BENADADA
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   Tribune du Consommateur   |   Tribune du Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
   
 
        Culture

Sidi Ahmed BAKKALI

 El Fidali EL Wazzani
Sous le thème de la nostalgie
 
Sous le thème de la nostalgie, l’artiste peintre Ismail El Fidali El Wazzani expose ses œuvres récentes, du 22 février au 3 mars 2013 à la galerie Nadira à Rabat. Pour tous qui ne connaissent pas encore ce peintre, Smaïl El Fidali El Wazzani est né le 4 avril 1960 à Ouezzane; et a exposé pour la première fois à Marrakech en 1980. Depuis lors, il n’a cessé d’exposer un peu partout au Maroc (à Marrakech, Ouezzane, Rabat, Salé, Casablanca, Tétouan ,Tanger, etc .... ) en tant que peintre autodidacte notoire et consommé qui sait taquiner le motif sur le vif et exalter les charmes multiples de notre terroir. surtout magnifier les charmants attraits de sa ville natale Ouezzane.
Esprit chauvin? non loin de là; mais plutôt nostalgique, tendre, émotionnel, aimant fixer pour toujours un monde qui est en train de disparaître. Sa peinture est documentaire et réaliste; d’un élan généreux, évoquant une énorme quantité de sites enchanteurs et aussi toute une compilation de scènes de rues, haute en couleurs, de mouvements de foule, les menus détails d’une vie quotidienne et éphémère de toute une société en pleine mutation: Activités fébriles, pauses langoureuses, animation des rues grouillantes d’enfants, ambiances de toutes sortes des liesses populaires typiques dignes des grandes palettes et moments forts des effluves d’une vie débordante d’énergie, toute une féerie d’un terreau humble, modeste et véritable réservoir d’images à mémoriser et à retenir des temps immémoriaux. Smaïl El Fidali El Wazzani, tel un papillon (symbole qu’iI a choisi comme emblème de ses peintures) sur ses ailes trémoussantes nous transporte d’un endroit à l’autre en messager discret, il nous introduit dans l’intimité d’un Maroc profond et légendaire, chez des gens aux mœurs simples et tout à fait intacts des méfaits de la civilisation post- moderniste; une sorte de rappel et pourquoi, pas, nostalgie d’un présent à conjuguer à toutes les formes du passé.




2/3/2013
Lu 9050 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


De l’eau qui fera pousser de nouveaux projets touristiques
Maintien de la qualité de l’eau et bonne gestion des réseaux de distribution
Amélioration des niveaux de vie dans cinq provinces parmi les plus pauvres du Royaume

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
 
Il faut multiplier l’INDH

Hafid FASSI FIHRI

En route pour le développement à visage humain…


Centre provincial d’hémodialyse Commune: AZROU

 
   
  Chronique
   
  Télégramme
 

Hespress, nouvelle source de flashs sur le Maroc, moins ciblée que Mediaparc qui ne fait pas la siessuite

 
   
   Articles les plus lus
 

 De l’eau qui fera pousser de nouveaux projets touristiques
 Amélioration des niveaux de vie dans cinq provinces parmi les plus pauvres du Royaume
 Maintien de la qualité de l’eau et bonne gestion des réseaux de distribution
 “Appel fraternel” du Maroc à l'Algérie
 Contribution de l’agriculture urbaine au développement des mégapoles émergentes
 Peines d'emprisonnement de 12 à 24 mois à l'encontre de 6 individus
 Le rapport relatif à “la gestion des compétences dans le cadre de la régionalisation avancée”, adopté
 Le spectacle mythique et symbolique
 Sous le thème de la nostalgie
 Le tribunal rejette le recours pour invalidation de l’élection de Hamid Chabat à la tête du parti et des membres du Comité exécutif


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems