Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ali BENADADA
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   Tribune du Consommateur   |   Tribune du Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
   
 
        Nationale

Sanae Echahdi
(MAP)

 Journée mondiale de la protection civile
Un hommage aux acteurs impliqués dans la prévention des risques de catastrophes
 
En célébrant le 1er mars la journée mondiale de la protection civile, le Maroc, à l’instar de la communauté internationale, rend un hommage appuyé aux efforts d’un personnel et d’éléments mobilisés, impliqués et qui ne cessent de consentir des sacrifices dans le but de prévenir les risques des catastrophes de tout genre.
Placée cette année sous le signe “la protection civile et la préparation des organisations de la société civile pour la prévention des risques de catastrophes”, cette journée se veut également une occasion pour souligner le rôle important joué par la société civile en temps de catastrophes et de crises et appeler à tirer davantage profit de son dynamisme, sa forte présence et sa large expérience pour toucher toutes les communautés.
Appelées à jouer un rôle capital dans les multiples et diverses opérations de sauvegarde de la vie, du patrimoine et de l’environnement, avant, pendant et après les catastrophes, les structures nationales de protection civile voient leur champ de responsabilité s’étendre considérablement, compte tenu de l’ampleur des menaces auxquelles elles doivent faire face.
Toutefois, quels que soient le niveau de préparation et le degré de performance de ses équipements, les services de protection civile ne peuvent à eux-seuls faire face aux immenses tâches qu’impose la gestion satisfaisante et efficace des catastrophes.
En effet, la fréquence de celles-ci et leur caractère complexe et imprévisible, imposent de recourir à des ressources et à des moyens extérieurs à son propre cadre. D’où la nécessité d’impliquer dans cette œuvre la société civile dont l’apport s’est souvent avéré utile et déterminant, notamment au niveau de la prévention, de l’alerte en cas de survenance d’un sinistre, de la préparation à y faire face, de la phase d’intervention et même au cours des opérations de remise en état pour le retour à la situation normale.
Les efforts de l’Etat en matière de gestion des risques doivent nécessairement être accompagnés de l’intervention des composantes de la société civile qui est à même d’inculquer l’esprit de volontariat, la prise de conscience sociale et sécuritaire et la culture de la prévention pour faire face aux calamités et réduire leurs incidences.
Une société civile avertie et ouverte à tous, dotée de moyens qui lui permettent de travailler en tant qu’organisme de soutien aux structures de la protection civile, pourrait jouer un rôle de premier plan au sein de la population en contribuant à la sensibilisation et à la préparation des citoyens contre les risques des catastrophes naturelles ou dues à l’Homme.
Ces organisations, qui peuvent toucher les populations qui soient hors de la portée des éléments des services de la protection civile et compléter leur travail en offrant des données et des analyses de la situation sur le terrain, doivent travailler dans un cadre structuré, efficace, qui définit les tâches qui leur incombent et bénéficier d’une formation pour préparer leur intervention en cas de catastrophe et les faire participer à des programmes et des stratégies préventives. Les différents acteurs de la société civile sont ainsi appelés à contribuer aux opérations de recherche, de secours et de sauvetage, aux gestes de premiers secours, aux opérations d’accueil et d’hébergement des sinistrés et à la fourniture de moyens de secours (transport, éclairage, lavage, restauration).
A cette occasion, le Secrétaire Général de l’Organisation Internationale de la Protection Civile (OIPC), M. Nawaf Al Sleibi, invite, dans son message à la Communauté Internationale, toutes les structures de défense civile et de protection civile ainsi que les services d’urgence à encourager la société civile à participer aux efforts d’atténuation des catastrophes et la préparer à faire face à toute situation d’urgence, et ce pour garantir un avenir meilleur, fondé sur une solidarité et une mobilisation citoyenne et sociale.
Cette journée mondiale, qui commémore l’entrée en vigueur en 1972 de la Constitution de l’OIPC en tant qu’organisation intergouvernementale, se veut aussi une initiative qui ouvre la voie à la mobilisation des volontaires et à la sensibilisation de la société civile à travers un programme soutenu afin de bénéficier de ce potentiel humain à long terme.
Au Maroc, les interventions des éléments de la protection civile durant l’année 2012 ont atteint 394.720 interventions réparties sur l’ensemble du territoire national.
Les régions du Grand Casablanca et de Rabat-Salé-Zemmour Zaër arrivent en tête avec respectivement 13 pc et 11 pc de l’ensemble des interventions.
Durant l’été 2012, le nombre d’incendies de forêt a connu une baisse remarquable passant ainsi de 597 incendies durant l’été 2011 à 376 incendies durant la même période de 2012, alors que les opérations de secours au niveau des plages nationales ont atteint 4.787 soit une hausse de 12 pc.
Concernant les accidents de la circulation, les éléments de la protection civile sont intervenus dans 59.627 accidents ayant coûté la vie à 1856 personnes, outre 84.705 blessés.
La région du Grand Casablanca a enregistré le nombre le plus important de ces accidents avec un total de 14.011 suivie de la région de Rabat-Salé-Zemmour Zaër avec 5.658 accidents.
A cette occasion, la Direction générale de la Protection civile compte organiser plusieurs manifestions et exhibitions sur l’ensemble du territoire du Royaume, notamment des journées portes ouvertes qui seront consacrées à la présentation des équipements et matériels de secours et de sauvetage, la mise en exergue des différents risques inhérents à l’exécution de manœuvres et de démonstrations en matière de secours, de sauvetage et d’extinction des incendies.
Ces journées portes ouvertes ont également pour objectif la sensibilisation du grand public, particulièrement les enfants de la communauté scolaire, aux manœuvres d’intervention et aux comportements à adopter en cas d’accident, d’incendie ou autres situations d’urgence.
L’expérience des Secouristes volontaires de proximité (SVP), réalisée à Fès grâce au soutien de la Direction du développement et la coopération suisse (DDC) sera exposée au niveau du commandement régional Fès-Boulemane. Cette démonstration permettra de mettre en exergue les retombées de cette expérience sur la prévention des risques notamment chez les populations de l’ancienne médina de Fès.
2/3/2013
Lu 8827 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


De l’eau qui fera pousser de nouveaux projets touristiques
Maintien de la qualité de l’eau et bonne gestion des réseaux de distribution
Amélioration des niveaux de vie dans cinq provinces parmi les plus pauvres du Royaume

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
 
Il faut multiplier l’INDH

Hafid FASSI FIHRI

En route pour le développement à visage humain…


Centre provincial d’hémodialyse Commune: AZROU

 
   
  Chronique
   
  Télégramme
 

Hespress, nouvelle source de flashs sur le Maroc, moins ciblée que Mediaparc qui ne fait pas la siessuite

 
   
   Articles les plus lus
 

 De l’eau qui fera pousser de nouveaux projets touristiques
 Amélioration des niveaux de vie dans cinq provinces parmi les plus pauvres du Royaume
 Maintien de la qualité de l’eau et bonne gestion des réseaux de distribution
 “Appel fraternel” du Maroc à l'Algérie
 Contribution de l’agriculture urbaine au développement des mégapoles émergentes
 Peines d'emprisonnement de 12 à 24 mois à l'encontre de 6 individus
 Le rapport relatif à “la gestion des compétences dans le cadre de la régionalisation avancée”, adopté
 Sous le thème de la nostalgie
 Le spectacle mythique et symbolique
 Le tribunal rejette le recours pour invalidation de l’élection de Hamid Chabat à la tête du parti et des membres du Comité exécutif


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems