Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ali BENADADA
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   Tribune du Consommateur   |   Tribune du Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
   
 
        Nationale
 
Patrimoine : Mise en échec d’une tentative de vente à Londres de deux pièces de l’ère mérinide
 
Le ministère de la Culture est parvenu à déjouer une tentative de vente illégale de deux pièces archéologique datant de l’ère mérinide dans une maison de vente d’antiquités à Londres.
Les investigations entreprises par le ministère à différents niveaux ont permis de suspendre l’opération de vente de ces deux pièces appartenant à une medersa de la ville de Fès et d’ouvrir une enquête pour dévoiler les circonstances du vol, a indiqué lundi le ministre de la culture, Mohamed El Amine Sbihi.
De son côté, le directeur du patrimoine au ministère, Saleh Abdellah Alaoui a précisé, dans une déclaration à la MAP, que l’affaire remonte à 2008 quand le vol de deux poutres en bois (datant de l’ère mérinide-14è) de la medersa sebaîan à Fès, a été constaté.

Par la suite, a poursuivi le responsable, le ministère a appris par ses propres moyens, que les deux pièces étaient mises en vente à Londres, et engagé des contacts avec différentes parties, dont les ministères de la justice et de l'Intérieur, Interpol et l'ambassade du Maroc à Londres, outre un courrier adressé au directeur de la maison de vente. Toutes ces procédures, a-t-il dit, ont permis de bloquer l'opération et de récupérer les deux pièces volées par le biais de la mission diplomatique marocaine en Grande Bretagne.
Pour le ministre, cette affaire repose la question de la protection du patrimoine marocain contre toutes les tentatives de vol. Il a, à cet égard, indiqué qu'un programme de formation en matière de patrimoine est en cours de mise en oeuvre entre le ministère de la culture et la Gendarmerie royale en vue de qualifier l'élément humain et lui permettre de mener à bien les opérations de contrôle.
Il a, dans le même contexte, mis en avant le rôle des collectivités locales dans la protection du patrimoine national, notamment dans les sites ouverts au public.
7/11/2012
Lu 1747 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Ciné-Script / L’amalgame

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
 
Un travail de recherche approfondie sur un patrimoine oral et immatériel de l’humanité : “Anthologie de la musique des Gnaoua”

Saïd AFOULOUS

Entretien avec Ahmed Aydoun : «Pour préserver la musique traditionnelle, il faut assurer les bases économiques et sociales et le statut à l’artiste populaire»

Entretien réalisé par Saïd AFOULOUS

Extrait des textes chantés gnaouis traduits en français

 
   
  Chronique
   
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Sahara marocain : Alger: le problème !
 Honni qui mal y pense!
 Ciné-Script / L’amalgame
 Hausse du trafic aérien des passagers dans les aéroports du Royaume
 Les écosystémiques dans les politiques sectorielles et macro-économiques : Lancement, à Rabat, d’un projet d’intégration
 Lucarne : Chère  «Al Ghalia !»
 A la Médiathèque de la Mosquée Hassan II : Quant la lettre illumine
 Usa : L’armée de l’Air va lancer deux satellites de reconnaissance
 Chabab Kasbat Tadla: L’AGO reportée à dimanche soir… pour des trous de mémoire !
 La jalousie entre frères et sœurs, quelles limites ?


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems