Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   Casablanca   |   Tribune du Consommateur   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |      |
 
 
 
        Environnement
 
Le navire «The Changing Oceans Expedition» jette l’ancre à Salé pour sensibiliser à la nécessité vitale de protéger les mers au Maroc
 
Le voilier «Fleur de Passion», utilisé par la Fondation suisse «Antinea» pour l’expédition «Changing Oceans», fait escale, du 23 au 27 septembre à Salé pour mener une mission de sensibilisation à la nécessité vitale de protéger les mers au Maroc et partout ailleurs.
L’équipe du navire, qui accoste à la Marina Bouregreg, organise, en collaboration avec le ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement et l’Ambassade de Suisse à Rabat, des visites ouvertes au grand public, aux élèves et aux étudiants, qui seront sensibilisés, à travers une exposition pédagogique, sur les enjeux de la préservation de la biodiversité marine.
Cette escale sera également une occasion pour présenter les résultats du projet pilote scientifique mené en 2010 sur le site de la baie d’Al Hoceima par une équipe de scientifiques étrangers et marocains afin de cartographier l’impact des activités humaines sur les océans.
Le directeur exécutif de l’expédition, David French, a indiqué lors d’une conférence de presse organisée en marge de cet événement que «c’est en étudiant des sites vierges et en les comparant avec des espaces dégradés que nous pouvons mieux comprendre les mécanismes de dégradation en cours».
Dans ce premier projet, les scientifiques se sont concentrés sur la baie d’Al Hoceima, un des sites les plus importants du point de vue environnemental et écologique, du fait de son emplacement au coeur de la mer méditerranéenne et de la présence d’une riche flore et faune endémique ou en voie de disparition dans le monde.
Malgré les efforts de sensibilisation, le parc national d’Al Hoceima est dans un état de dégradation «très avancé», déplore la mission scientifique de l’expédition dans un communiqué, ajoutant que le études menées ces dernières décennies montrent que «la biomasse diminue et que ce site marin est parmi les plus dégradés».
Des études menées sur de nombreux sites des côtes marocaines, particulièrement sur la zone de Rabat, montrent une biodiversité et une biomasse menacées par des phénomènes anthropiques, fait savoir la même source qui précise que cette menace provient essentiellement des effluents des eaux usées qui se déversent directement sur les plages.
Pour faire face aux multiples menaces et dangers qui guettent la biodiversité marine dans la baie d’Al Hoceima, «The Changing oceans Expedition» recommande l’organisation de campagnes d’éducation et de sensibilisation sur l’importance de la taille minimale et de la maturité des poissons pêchés et la protection du site de Takardat, qui est encore en bon état.
A l’origine bateau militaire allemand construit en 1942, «Fleur de passion» a été cédé à la marine française en 1945 au titre de dommages de guerre. Aujourd’hui, entièrement restauré, il a vocation pacifique et scientifique à la découverte de la planète, un vrai emblème pour un changement positif.
«The Changing Oceans Expedition» est un projet mené depuis juillet 2009 par la Fondation Antinea (Suisse) et parrainée par l’UNESCO et l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). Prévue sur dix ans, la mission scientifique a pour objectif de cartographier l’impact humain sur les océans de la planète et contribuer à leur protection
28/9/2012
Lu 4659 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Tout sur les pratiques et les contrats

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
 
Une nouvelle ère
Jamais une réunion d’une instance décisionnelle d’un parti politique au Maroc n’a suscité autant d’
Mohamed IDRISSI KAÏTOUNI
 
  Dossier
 
Le secteur confronté à une rude concurrence de la part de la Tunisie et des pays de l’Europe de l’Est

A. CHANNAJE

Le secteur aéronautique mondial : Une refonte de la carte industrielle


Situation des principaux partenaires du Maroc

Source : DEPF
 
   
  Chronique
 
La main sur le coeur
Mohammed SEDRATI
 
  Télégramme
 

Grèves en cascade, arrêts de travail en série, que veulent les syndicats ?, ajoutent les titres pomsuite

 
   
   Articles les plus lus
 

 Tout sur les pratiques et les contrats
 La main sur le coeur
 Situation des principaux partenaires du Maroc
 Le secteur confronté à une rude concurrence de la part de la Tunisie et des pays de l’Europe de l’Est
 Le ministère de la communication signe une convention de partenariat dans le domaine de la formation avec le SNPM et la FMEJ
 Volley-ball: Rumeurs sans fondement !
 Le secteur aéronautique mondial : Une refonte de la carte industrielle
 Tentative d’occupation du district de police de Sidi Ifni
 Les orientations générales du projet de Loi de finances 2013
 Les forces de l’ordre attaquées à coups de pierres à Tanger


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems