Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   Casablanca   |   Tribune du Consommateur   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |      |
 
 
 
        Editorial

Mohammed IDRISSI KAÏTOUNI

 
La défense de l’unité territoriale, objectif prioritaire du Maroc
 
Le peuple marocain célèbre, le mardi 14 août, l’anniversaire du retour à la mère-patrie de la province de Oued Eddahab.
Cette récupération pacifique d’une partie intégrante de notre territoire national constitue une étape importante dans le processus du parachèvement de notre intégrité territoriale et reflète le profond attachement des populations du Sahara marocain à leur pays.
En exprimant leur allégeance à S.M. le Roi et leur volonté de rester Marocains, comme ils l’ont toujours été, les habitants de Oued Eddahab ont fourni la preuve la plus éclatante de la marocanité de notre Sahara et ont montré au monde entier, par leur geste, que c’était le référendum d’autodétermination le plus expressif.
Cet événement est d’une signification profonde. C’est une véritable leçon qui a été donnée par les populations de nos provinces sahariennes aux détracteurs du Maroc et aux ennemis de son intégrité territoriale. Ceux qui rêvent encore de la création d’une entité fantoche dans notre Sahara doivent relire l’Histoire récente et se remémorer justement l’évènement du 14 août 1979 lorsque les représentants des populations de Oued Eddahab sont venus à Rabat pour renouveler l’acte d’allégeance et déclarer haut et fort que cette province est marocaine et qu’elle le restera. Cette volonté a été exprimée de la façon la plus spontanée et la plus libre. Il s’agissait d’une conviction inébranlable et d’une volonté inaltérable.
Aujourd’hui, les populations de cette province, à l’instar de leurs frères à Sakiat El Hamra, vivent en paix et en sécurité et participent aux côtés de leurs frères au développement du Sahara et au progrès de leur pays unifié.
Le Maroc, qui a récupéré progressivement ses territoires qui se trouvaient sous domination coloniale (Tanger, zone Nord, Tarfaya, Sidi Ifni, Sakiat El Hamra et Oued Eddahab), est décidé à poursuivre son combat pour libérer les autres territoires encore sous occupation étrangère, dont Sebta, Mellilia et les îles méditerranéennes avoisinantes. Cette lutte pour parfaire l’unité territoriale est tout à fait légitime et se base sur les principes fondamentaux de la charte des Nations Unies et sur les règles du droit international.
Comme ce fut le cas pour les autres territoires, Sebta, Mellilia et les îles méditerranéennes finiront par être récupérées par le Maroc parce que l’occupation coloniale, aussi longue soit-elle, ne remet nullement en cause la marocanité des territoires occupés qui restent, juridiquement et géographiquement, une partie intégrante du sol national.
Le peuple marocain est unanimement mobilisé derrière S.M. le Roi, garant de l’unité et de l’intégrité territoriale du Maroc, pour mettre en échec toute tentative visant l’atteinte à la marocanité de nos provinces sahariennes ou le maintien sous occupation coloniale des présides du Nord.
La défense de l’unité territoriale et son parachèvement sont deux objectifs prioritaires pour le Maroc. Il s’agit d’une cause nationale sacrée et d’un engagement mutuel entre le Roi et le Peuple, décidés à mener ensemble la bataille jusqu’à la victoire et à ne céder aucun pouce du Sahara dont la marocanité est irréversible.
14/8/2012
Lu 50647 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Les besoins de liquidité s’accroissent
La hausse s’explique davantage par un effet change que par un effet prix
Dépréciation quasi-générale des valeurs
Les prix stagnent globalement
Le secteur tiré vers le bas par les entreprises qui recourent à la fraude
Absence de système de régulation et de règles « claires, simples et équitables »
Réglementation des produits cosmétiques importés pour protéger le consommateur
L’Algérie «vit dangereusement et la crise s’éternise et s’aggrave»
Marche d’enfants mardi à Rabat pour mettre à nu les exactions commises par le «Polisario»
Un triporteur entre en collision avec un 4x4 à Fkih Ben Salah : trois morts et 9 blessés
Laâyoune: La dénommée Sakina Jad Ahlou simule un évanouissement sur la voie publique
Le team national termine à la 9ème place
Le Sénégal succède à l’Egypte

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
 
La défense de l’unité territoriale, objectif prioritaire du Maroc
Le peuple marocain célèbre, le mardi 14 août, l’anniversaire du retour à la mère-patrie de la provin
Mohammed IDRISSI KAÏTOUNI
 
  Dossier
 
Le récit de la naissance tumultueuse du Casablanca moderne au début du XXème siècle

Saïd AFOULOUS
 
   
  Chronique
   
  Télégramme
 

On les appelle toujours « Dèf Allah », ces gens qui frappent à la porte d’une maison inconnue où ilssuite

 
   
   Articles les plus lus
 

 La hausse s’explique davantage par un effet change que par un effet prix
 Les besoins de liquidité s’accroissent
 Le secteur tiré vers le bas par les entreprises qui recourent à la fraude
 Absence de système de régulation et de règles « claires, simples et équitables »
 Dépréciation quasi-générale des valeurs
 Les prix stagnent globalement
 Le récit de la naissance tumultueuse du Casablanca moderne au début du XXème siècle
 Essaouira : Intoxication alimentaire de neuf employés d’un établissement hôtelier
  Oued Laou : Des artistes espagnols au Festival “Al Lamma”
 Khouribga : Les cas de piqûres de scorpion en baisse de 24% en juillet


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems