Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
   
 
        Economie
  En vue d’organiser conjointement deux réunions en 2011 et 2012 sur les politiques et la cohésion sociale
Le HCP et l’OCDE signent une convention de partenariat
 
Dans le cadre des relations de coopération entre le Maroc et l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE), il a été procédé, lundi à Rabat, à la signature d’une convention de partenariat entre le Centre de Développement de l’OCDE et le HCP pour l’organisation conjointe de deux rencontres : une réunion d’expert en avril 2011 sur les politiques et la cohésion sociale, et d’une conférence régionale africaine sur la mesure et la promotion du progrès des sociétés en avril 2012 dans la perspective du sommet mondial de Delhi au printemps 2012.
Cette convention été signée par Ahmed LAHLIMI ALAMI et Mario PEZZINI respectivement Haut Commissaire au plan et Directeur du Centre Développement de l’OCDE.
Ces deux évènements s’inscrivent dans la perspective du rapport annuel du Centre de Développement sur les Perspectives de développement mondial 2011 sur le thème de la Cohésion sociale.
Ils s’inscrivent aussi dans le cadre de la contribution du Centre de développement et du Haut Commissariat au Plan du Maroc au Forum Mondial sur « Statistiques, Connaissances et Politiques », organisé par la Direction de la Statistique de l’OCDE à New Delhi à l’automne 2012.
A cet effet et conformément aux différents échanges entre le HCP et le Centre de Développement, les deux Parties s’engagent à aboutir à une formulation conjointe de recommandations consensuelles à l’ issue de la réunion d’experts d’avril 2011 au sujet des politiques publiques et des modalités de mesure de la cohésion sociale.
Elles s’engagent aussi à présenter conjointement au sommet mondial de l’OCDE prévu à New Delhi au printemps 2012, des communications sur les conclusions des travaux des deux réunions.
Selon le HCP, la tenue de ces rencontres tient compte à plusieurs considérations.
La première est relative à la place qu’occupe la cohésion sociale dans une politique multidimensionnelle du bien-être en tant que valeur en soi et facteur de croissance soutenue, de développement humain durable et de protection de l’environnement.
La seconde considération est la contribution du Centre de développement de l’OCDE au débat international sur l’approche d’une telle politique dont il a décidé de faire le thème de son prochain rapport annuel sur les perspectives de développement mondial en 2012 et à laquelle il entend consacrer une série de rencontres régionales dans le but d’examiner l’éventail des politiques existantes dans ce domaine et d’en partager les expériences.
Une autre considération a trait à l’engagement actif du Royaume du Maroc en tant que membre du Centre de Développement de l’OCDE dans la coopération avec ce Centre et les pays qui en sont membres pour un large échange d’expériences et de bonnes pratiques en matière de politique de croissance économique et de progrès social durables.
Il s’agit aussi, d’une toute autre considération, celle de la dimension qu’assignent le projet de société et le modèle de développement adoptés au Maroc quant à la cohésion sociale et qu’illustre la dynamique dans laquelle s’inscrivent les politiques publiques dans ce pays en matière de croissance économique, de développement humain et de réduction de la pauvreté, de la vulnérabilité et des inégalités sociale.
L’organisation de ces rencontres tient compte également de l’intérêt que le HCP porte à l’analyse des facteurs d’une croissance économique et d’une cohésion sociale soutenables et la qualité des travaux statistiques et des études de simulation de l’impact des politiques publiques sur ces domaines grâce en particulier à la performance de son système d’information statistique et sa maîtrise d’outils de modélisation et de cartographie dédiés notamment aux rapports entre croissance économique, emploi et inégalité sociale.
Une dernière considération porte sur l’engagement du Maroc dans le développement de ses rapports de coopération fraternelle avec les pays africains dont il est partie intégrante et sa constante disponibilité à contribuer au développement économique et à la stabilité sociale du continent africain.
30/3/2011
Lu 513 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
 
Eléphants roses
Amies lectrices, amis lecteurs, on l’a échappé belle. Les fameux bus roses auxquels nous avons faill
Majd El Atouabi
 
  Dossier
 
Métier d’un mois, métier de toujours : Traiteur

Bouteina BENNANI

« Les Restos du cœur », version marocaine

Lionel ATOKRé
 
   
  Chronique
 
Quand Hassan El Fed jeûne, la télé perd du poids
Hamid YAHYA
 
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Acte I, la croissance économique
 Les recettes des experts de l'Istiqlal pour relancer la croissance
 Métier d’un mois, métier de toujours : Traiteur
 Saâdeddine El Othmani assigné en justice
 « Les Restos du cœur », version marocaine
 La Marina Bouregreg veut « augmenter son attractivité »
 7.941 PME-TPE ont fait banqueroute en 2018
 L’ASMEX au service de l’export marocain
 SM le Roi Mohammed VI autorise l’ouverture de 20 nouvelles mosquées
 Trop de bébés sont trop petits à la naissance


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems