Directeur : El Atouabi Majdouline           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Technologie   |   Femme   |   Régions   |   Casablanca   |   Ramadan   |   Tribune du Consommateur   |   Société et Justice   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |      |
    Lancement, aujourd’hui, des travaux du barrage Dar Khrofa...  
 
 
 
        Sport

Driss HAÏDARA

 KAC - RCA : 0-3
Quand le KAC retombe dans ses travers
 
Les cinq premières minutes mises à part, les locaux ont subi une véritable leçon de football réaliste où les visiteurs auraient pu marquer le double des buts qu’ a connus le match.
En effet, l’arbitre Jeyed venait à peine de donner le coup d’envoi de ce KAC-RCA que les locaux ratèrent l’immanquable : sur un centre d’Aberbach, mal repoussé par le gardien Tarik El Jarmouni, le médian local Andaloussi, seul à quatre mètres, tira en force comme pour chasser les oiseaux perchés sur les arbustes qui se trouvent derrière les buts du gardien rajaoui. Depuis, rien ! Si ce n’est plutôt un véritable Waterloo des joueurs locaux, notamment les défenseurs El Hafidi, Berrouass et Bekkari qui totalisent, à eux trois, un siècle d’âge - et dont les jambes n’ont pu supporter les coups de boutoir des attaquants rajaouis et surtout de Yassine Salhi qui se promena au sein des défenseurs locaux pour scorer à deux reprises au même endroit et de la même manière (19ème mn et 42ème mn). A chaque fois l’attaquant visiteur se joua du trio défensif cité plus haut et logea le ballon dans les filets de Zouheir Laâroubi impuissant.
Et comme un malheur n’arrive jamais seul, Oscar Fullone, l’entraîneur du KAC, fit une erreur de coaching en procédant au remplacement du médian défensif Hicham Kharbouch qui ne fut nullement le moins mauvais des locaux, dès la 24ème mn, facilitant la tâche des joueurs casablancais qui s’en donnèrent à cœur joie.
Au retour des vestiaires, les joueurs locaux semblèrent plus revigorés et montrèrent quelques bribes de bon football mais en vain, car au sein du KAC, un véritable buteur faisait défaut et ni Anderson ni Perez, les nouvelles recrues du KAC, entrés en jeu, ne firent illusion et ne justifièrent tout le tapage médiatique fait autour de leur venue. Car le Raja, lui, pendant ce temps, ne resta pas passif dans la mesure où à la 66ème mn, Mouhcine Mitouali, venu de l’arrière garde, s’offrit le luxe d’amortir un ballon de la poitrine avant de « fusiller » le pauvre Zouheir dont les défenseurs semblaient faire la sieste.
A trois à zéro, en leur faveur, les joueurs casablancais firent circuler le ballon sans chercher à appuyer sur la pédale.
Cette défaite a eu au moins pour mérite de prouver que l’entraîneur du KAC peut se tromper dans le choix des joueurs alignés et du schéma tactique étalé. N’est-ce pas pour cela que le football n’est pas une science exacte ?
9/2/2010
Lu 3750 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Les concours à l’économie dopent la masse monétaire
Des artistes peintres marocains exposent à Fès leurs regards sur l’art contemporain espagnol
Session de formation d’interprètes
Réponses aux questions du week-end dernier
Nouvelle faille critique dans les logiciels Microsoft
Les hackers rémunèrent les diffuseurs de programmes malveillants
Débit et coupure
Un nouveau régulateur des télécommunications pour l’UE
Quand le KAC retombe dans ses travers
Echos du Gharb

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
 
Un match qu’il faut dépassionner
Les deux équipes arabes encore en compétition à la CAN 2010 en Angola, l’Algérie et l’Egypte, se ret
Mohamed IDRISSI KAÏTOUNI
 
  Dossier
 
L'expérience marocaine en matière de réalisation des petits barrages

 
   
  Chronique
 
Révolution solaire...
Hafid FASSI FIHRI

La femme de César
Par Naïm Kamal

Palestine : Y aura-t-il espoir d’un Etat
Par Ali BENADADA
 
  T�l�gramme
 

Après le lancement des travaux de grande envergure, voilà que l’on commence à construire carrément esuite

 
   
   Articles les plus lus
 

 L'expérience marocaine en matière de réalisation des petits barrages
 «Le Maroc un cas d'école unique dans la coexistence entre juifs et musulmans»
 En attendant les play-offs...
 Des artistes peintres marocains exposent à Fès leurs regards sur l’art contemporain espagnol
 La femme de César
 Débit et coupure
 Les hackers rémunèrent les diffuseurs de programmes malveillants
 Clin d’œil sur le panier
 Session de formation d’interprètes
 Un nouveau régulateur des télécommunications pour l’UE


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems