Directeur : El Atouabi Majdouline           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Technologie   |   Femme   |   Régions   |   Casablanca   |   Ramadan   |   Tribune du Consommateur   |   Société et Justice   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |      |
    Lancement, aujourd’hui, des travaux du barrage Dar Khrofa...  
 
 
 
        Chroniques

Par Naïm Kamal

  Libre opinion : Disparition du Journal-Hebdo
La femme de César
 
Pour un journaliste, la disparition d’un journal est toujours une mauvaise nouvelle. Celle du Journal Hebdomadaire en est une. Je ne vais pas verser sur cet évènement des larmes de crocodiles. Mon hypocrisie n’atteindra pas ce seuil. Mais j’ai fait mienne depuis toujours la position de Allal El Fassi: même dans l’adversité, je défendrai la liberté d’expression de mon adversaire. Parce que je considère d’abord que la divergence est un bon stimulant pour le développement des idées. De ce point de vue, nous avons perdu un pacemaker.
J’ai suffisamment croisé le fer, sur ces colonnes et ailleurs, avec la ligne éditoriale monolithique du magazine disparu pour avoir vraiment besoin d’en rajouter aujourd’hui. Tous ceux qui se rangeaient dans cette tranchée avaient été qualifiés de néo makhzaniens, sans savoir vraiment ce que ce terme recouvrait, et traités de «capo» dans ce que ce grade a de subalterne et de dégradant.
Je vais donner l’impression de faire dans la prétérition, mais dans ses deux phases d’existence, celle de la lune de miel avec le pouvoir et celle du divorce consommé, le Journal Hebdo a essentiellement pêché par excès: ton péremptoire, positionnement systématique en contre-pied, fausse profondeur des analyses, approches sans nuance, jugements sans appel. Aucun espace pour le doute, fut-il méthodique.
Dès lors, en supposant aujourd’hui que sa posture de victime soit fondée, n’est-il pas dérisoire de s’étonner qu’on ne lui passe rien? Même son vénérable compagnon de route, le quotidien français le Monde, ne peut s’empêcher de l’évoquer en journal «volontiers donneur de leçons». C’est un choix. Encore fallait-il que le comportement qui en découle soit conséquent. Il est inconcevable de s’autoproclamer «incorruptible» au plan des idées et jouer avec les impôts qui sont la clé du droit à la citoyenneté et, dans ce cas, aussi seule voie d’accès à l’invulnérabilité. On ne peut dénoncer à longueur de titres la politique anti-sociale de l’Etat et priver ses propres employés de leurs retraites. Il n’est pas cohérent non plus d’imputer tout cela à une histoire de «mauvaise gestion» quand on a passé son temps à décrier l’Etat économiquement et politiquement comme un gestionnaire débile.
L’immunité a un prix. Et lorsque la femme de César qui se doit d’être insoupçonnable prête le flanc, elle serait mieux inspirée de s’abstenir par pudeur, une fois face à son miroir, de crier au scandale.
8/2/2010
Lu 5649 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Les concours à l’économie dopent la masse monétaire
Des artistes peintres marocains exposent à Fès leurs regards sur l’art contemporain espagnol
Session de formation d’interprètes
Réponses aux questions du week-end dernier
Nouvelle faille critique dans les logiciels Microsoft
Les hackers rémunèrent les diffuseurs de programmes malveillants
Débit et coupure
Un nouveau régulateur des télécommunications pour l’UE
Quand le KAC retombe dans ses travers
Echos du Gharb

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
 
Un match qu’il faut dépassionner
Les deux équipes arabes encore en compétition à la CAN 2010 en Angola, l’Algérie et l’Egypte, se ret
Mohamed IDRISSI KAÏTOUNI
 
  Dossier
 
L'expérience marocaine en matière de réalisation des petits barrages

 
   
  Chronique
 
Révolution solaire...
Hafid FASSI FIHRI

La femme de César
Par Naïm Kamal

Palestine : Y aura-t-il espoir d’un Etat
Par Ali BENADADA
 
  T�l�gramme
 

Après le lancement des travaux de grande envergure, voilà que l’on commence à construire carrément esuite

 
   
   Articles les plus lus
 

 L'expérience marocaine en matière de réalisation des petits barrages
 «Le Maroc un cas d'école unique dans la coexistence entre juifs et musulmans»
 En attendant les play-offs...
 Des artistes peintres marocains exposent à Fès leurs regards sur l’art contemporain espagnol
 La femme de César
 Débit et coupure
 Les hackers rémunèrent les diffuseurs de programmes malveillants
 Clin d’œil sur le panier
 Session de formation d’interprètes
 Un nouveau régulateur des télécommunications pour l’UE


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems