Directeur : El Atouabi Majdouline           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Technologie   |   Femme   |   Régions   |   Casablanca   |   Ramadan   |   Tribune du Consommateur   |   Société et Justice   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |      |
    Lancement, aujourd’hui, des travaux du barrage Dar Khrofa...  
 
 
 
        Economie
 
Les concours à l’économie dopent la masse monétaire
 
En décembre 2009, la masse monétaire, désignée par l’agrégat M3, a marqué une hausse mensuelle de 1,8%, au lieu de 0,2% le mois précédent. Cette progression s’explique par la hausse des avoirs extérieurs nets de 1,5% et surtout, par l’augmentation des concours à l’économie de 1,4%. Pour leur part, les créances nettes sur l’Etat se sont maintenues à leur niveau du mois précédent. En effet, la baisse des recours du Trésor aux banques a été quasiment compensée par la diminution de sa position nette auprès de Bank Al- Maghrib.
L’évolution de la masse monétaire s’est reflétée principalement au niveau des dépôts à vue qui se sont accrus de 3,6% et, dans une moindre mesure, au niveau des comptes d’épargne et des placements à terme qui ont progressé respectivement de 0,9% et de 2,1%. La circulation fiduciaire s’est, en revanche, contractée de 2,4%.
Sur l’ensemble de l’année 2009, les concours à l’économie ont marqué une augmentation limitée à 9,1%, contre 22,9% enregistrée l’année précédente. Cette évolution a résulté principalement de la baisse de 1% des crédits de trésorerie au lieu d’une progression de 22% un an auparavant et de la décélération des prêts immobiliers et à la consommation, dont le rythme de croissance est revenu respectivement à 12,8% et à 18,8% contre 27,5% pour chacune de ces deux catégories.
Pour leur part, les créances nettes sur l’Etat ont augmenté de 6%, en relation avec l’accroissement du portefeuille d’effets publics détenu par les banques.
Quant aux avoirs extérieurs nets, ils ont, à l’inverse, accusé un recul de 3,6%, imputable à la contraction tant des avoirs extérieurs nets de la banque centrale que ceux des banques.
Cette évolution des sources de création monétaire s’est traduite par un accroissement de 4,5% de l’agrégat de monnaie M3 contre 10,8% une année auparavant. S’agissant des agrégats de placements liquides, ils ont marqué une hausse de 36,3% contre une baisse de 15,5%, sous l’effet principalement de l’accroissement des titres d’OPCVM obligataires et monétaires, respectivement de 50,5% et de 35,4%.
Les titres émis par les OPCVM actions et diversifiés ont, en revanche, diminué de plus de 25%.
3/2/2010
Lu 7463 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Les concours à l’économie dopent la masse monétaire
Des artistes peintres marocains exposent à Fès leurs regards sur l’art contemporain espagnol
Session de formation d’interprètes
Réponses aux questions du week-end dernier
Nouvelle faille critique dans les logiciels Microsoft
Les hackers rémunèrent les diffuseurs de programmes malveillants
Débit et coupure
Un nouveau régulateur des télécommunications pour l’UE
Quand le KAC retombe dans ses travers
Echos du Gharb

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
 
Un match qu’il faut dépassionner
Les deux équipes arabes encore en compétition à la CAN 2010 en Angola, l’Algérie et l’Egypte, se ret
Mohamed IDRISSI KAÏTOUNI
 
  Dossier
 
L'expérience marocaine en matière de réalisation des petits barrages

 
   
  Chronique
 
Révolution solaire...
Hafid FASSI FIHRI

La femme de César
Par Naïm Kamal

Palestine : Y aura-t-il espoir d’un Etat
Par Ali BENADADA
 
  T�l�gramme
 

Après le lancement des travaux de grande envergure, voilà que l’on commence à construire carrément esuite

 
   
   Articles les plus lus
 

 L'expérience marocaine en matière de réalisation des petits barrages
 «Le Maroc un cas d'école unique dans la coexistence entre juifs et musulmans»
 En attendant les play-offs...
 Des artistes peintres marocains exposent à Fès leurs regards sur l’art contemporain espagnol
 La femme de César
 Débit et coupure
 Les hackers rémunèrent les diffuseurs de programmes malveillants
 Clin d’œil sur le panier
 Session de formation d’interprètes
 Un nouveau régulateur des télécommunications pour l’UE


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems