Directeur : El Atouabi Majdouline           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Technologie   |   Femme   |   Régions   |   Casablanca   |   Ramadan   |   Tribune du Consommateur   |   Société et Justice   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |      |
    L’aide marocaine pour Haïti immédiatement distribuée aux hôpitaux de Port-au-Prince ...  
   
 
        Nationale

A. C.

 Aviculture
Le 16 janvier, Journée nationale de l’œuf « L’œuf et la santé alimentaire au Maroc »
 
La deuxième Journée nationale de l’œuf sera célébrée le 16 janvier. Le thème retenu à cette occasion est : « L’œuf et la santé alimentaire au Maroc ».
Ce rendez-vous annuel a pour objectif de sensibiliser les Marocains à l’importance de l’œuf et de sa valeur nutritionnelle. Selon, en effet, l’ANPO, deux œufs sont équivalents à 100 grammes de viande. Et de préciser que ces deux aliments sont riches en protéine sauf que le premier est beaucoup moins cher que le second, indique l’ANPO. Ce qui présente pour le consommateur marocain un facteur déterminant pour augmenter sa ration en œufs. Il est à noter, dans ce sillage, que le consommateur marocain consomme 120 œufs par an contre 250 œufs à l’Union Européenne. Cette Journée a pour objectif alors de donner à cet aliment une place privilégiée sur la table marocaine.
Faut-il souligner, par ailleurs, que la production nationale de l’œuf doit être respectée par certaines normes de sécurité et d’hygiène. Les poules pondeuses sont élevées dans des fermes conformes aux dispositions de la loi 49-99 relative à la protection sanitaire des élevages avicoles et au contrôle de la production et de la commercialisation des produits avicoles, indique une source au sein de l’ANPO. Et de préciser que les fermes de poules pondeuses sont agréées par les services vétérinaires du département de l’Agriculture et sont supervisées par un vétérinaire privé muni d’un mandat dans le cadre d’une convention d’encadrement sanitaire.
En effet, les fermes sont tenues de disposer d’un registre d’élevage régulièrement visé par le vétérinaire encadrant permettant de connaître l’état sanitaire des poules pondeuses en temps réel et d’assurer une traçabilité évidente de la production. Ces poules pondeuses reçoivent, durant les 72 semaines d’élevage, un aliment équilibré constitué essentiellement de grains (maïs, orge…), de sous-produits de la trituration des graines oléagineuses (tourteaux de soja, de tournesol,…) et de petites quantités de vitamines, de minéraux et oligo-éléments pour prévenir les carences nutritionnelles.
Des efforts de la part, d’une part, des professionnels et, d’autre part, du ministère de l’Agriculture ne font alors pas défaut pour promouvoir la qualité de la production de l’œuf marocaine. Il est à noter dans ce cadre que les cinq associations, membres de la FISA, ont signé une convention de partenariat avec le ministère de tutelle.
Cet accord vise à augmenter la production ainsi que la consommation annuelle des œufs à 147 unités par personne.
La filière de production d’œufs de consommation est constituée de 4 couvoirs agréés de type ponte produisant 14 millions de poussins. Elle compte également 240 élevages agréés de poules pondeuses ainsi que 5 centres de conditionnement agréés des œufs. Selon l’ANPO, les investissements cumulés consentis dans la filière de production d’œufs de consommation sont évalués à 2 milliards de dirhams alors que le chiffre d’affaires est estimé à 4,5 milliards de dirhams.
Par ailleurs, la filière de production d’œufs de consommation offre en permanence 12.000 emplois directs et près de 30.000 emplois indirects dans les circuits de commercialisation.
14/1/2010
Lu 6364 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Réponses aux questions du week-end dernier
A méditer
Les Marocains de la Mission de l’ONU en Haïti sains et saufs
M. Maâzouz préside les travaux de la commission chargée de définir le programme des activités promotionnelles de Maroc Export
Les pharmacies de garde à Casablanca
Avec son «Futures 15.000 dollars» (du 23 au 30 janvier)
Au creux de la vague
MCO : Réunion du Wali et du Maire avec le Comité
Othmane Saâd ce soir à Sidi Moumen

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
 
Le Maroc ne peut attendre indéfiniment
Dans le discours Royal annonçant la mise en place de la commission consultative de la régionalisati
Mohamed IDRISSI KAÏTOUNI
 
  Dossier
 
“L’Opinion” ouvre le dossier de la circulation et du transport par bus dans la capitale

Asmâa RHLALOU et Ahmed NAJI

Pilote de l’armée de l’air marocaine, Ali Atmane fut séquestré pendant 26 ans
1976, avec son fils,  un an avant sa capture.
Saïd AFOULOUS
1976, avec son fils, un an avant sa capture.
 
   
  Chronique
 
Les points sur les i
Par Najib SALMI
 
  T�l�gramme
 

Lors du 2ème Congrès national des métiers du tourisme qui s’est tenu à Marrakech et qui a coïncidésuite

 
   
   Articles les plus lus
 

 Les pharmacies de garde à Casablanca
 Pilote de l’armée de l’air marocaine, Ali Atmane fut séquestré pendant 26 ans
 “L’Opinion” ouvre le dossier de la circulation et du transport par bus dans la capitale
 Présentation du projet de charte nationale de l’environnement et du développement
 Réponses aux questions du week-end dernier
 A méditer
 Le 16 janvier, Journée nationale de l’œuf « L’œuf et la santé alimentaire au Maroc »
 Coopération bilatérale entre Chine et Maroc en matière de développement
 Acteurs de la société et citoyens invités à participer au débat à travers les régions et à formuler leurs suggestions
 Amélioration de la retenue des barrages et satisfaction des besoins d’irrigation des grands périmètres


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems