Directeur : El Atouabi Majdouline           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Technologie   |   Femme   |   Régions   |   Casablanca   |   Ramadan   |   Tribune du Consommateur   |   Société et Justice   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |      |
    L’aide marocaine pour Haïti immédiatement distribuée aux hôpitaux de Port-au-Prince ...  
 
 
 
        Nationale
 Aujourd’hui à Skhirat
Présentation du projet de charte nationale de l’environnement et du développement
 Une stratégie environnementale de long terme en appui à la politique de développement durable
Une rencontre nationale dédiée à la présentation du projet de charte nationale de l’environnement et du développement durable est organisée aujourd’hui, jeudi, à Skhirat.
La charte, qui sera mise en place conformément aux hautes orientations royales, constitue la pierre angulaire des politiques et stratégies de développement initiées par le Royaume.
Cet engagement a été réitéré par SM le Roi Mohammed VI dans Son message adressé au sommet de Copenhague sur le climat dans lequel le Souverain a affirmé que le Maroc a inscrit les questions environnementales au coeur de ses programmes de développement.
La politique environnementale adoptée par le pays se décline en trois axes principaux: une approche territoriale qui met à contribution et engage l’ensemble des régions du Royaume, une approche partenariale qui sollicite l’ensemble des acteurs économiques et les ONG et une approche programmatique matérialisée en projets d’intérêt crucial pour le Maroc.
Cette charte instituera des principes fondamentaux, notamment ceux du Développement durable, de la notion du droit environnemental, de la Participation et de l’engagement.
La politique de développement durable initiée par le Maroc s’inscrit dans le cadre d’une stratégie environnementale de long terme se caractérisant par la protection des ressources et des écosystèmes naturels, le suivi permanent de l’état de l’environnement au niveau des régions et la planification opérationnelle orientée vers l’amélioration du cadre environnemental des citoyens.
La mise en uvre de cette charte sera accompagnée de la création de 16 observatoires régionaux de l’environnement qui seront chargés d’élaborer des rapports annuels sur la situation environnementale, d’assurer le suivi de la situation écologique et de corriger les éventuels dysfonctionnements. Ces observatoires feront l’objet d’une gestion commune de l’Etat, des autorités et acteurs locaux.
La charte prévoit aussi la création des sites d’élimination et de traitement des déchets solides et liquides, le traitement et le recyclage des eaux usées avec l’ambition de traiter 260 millions m3 d’eaux usées par an, qui seront utilisées dans l’irrigation des espaces verts et des terres agricoles.
La charte intègre également le classement des espaces ouverts tels que les forêts, la lutte contre la pollution de l’air et la préservation des réserves naturelles.
Quant au secteur industriel, il devra se conformer à cette charte puisque le gouvernement adoptera le principe du «pollueur-payeur» pour encourager le secteur de l’industrie à procéder aux ajustements écologiques nécessaires et pour fixer des limites à la production des déchets liquides, qui seront introduites d’ici 2013.
La charte de l’environnement constituera une référence en la matière et permettra de concilier les impératifs du développement socio-économique, la préservation de l’environnement et le développement durable.
Elle nécessite pour sa mise en uvre, l’adhésion et la mobilisation de tous les acteurs concernés (société civile, industriels, acteurs politiques..) pour qu’elle puisse atteindre ses objectifs et permettre au Maroc d’aller de l’avant dans le processus du développement durable.
SM le Roi Mohammed VI a appelé le gouvernement à élaborer un projet de Charte nationale pour préserver l’environnement et répondre aux impératifs écologiques, induits par les effets majeurs et pressants en matière de développement.
«Nous appelons le gouvernement à élaborer un projet de Charte nationale globale de l’environnement, permettant la sauvegarde des espaces, des réserves et des ressources naturelles, dans le cadre du processus de développement durable», a souligné le Souverain dans un discours à la nation, à l’occasion du 10-ème anniversaire de l’accession de SM le Roi au Trône de Ses glorieux ancêtres.
«Le Maroc qui, à l’instar de tous les pays en développement, affronte des défis majeurs et pressants en matière de développement, a pleinement conscience de la nécessité de préserver l’environnement et de répondre aux impératifs écologiques», a expliqué le Souverain.
«Face à ces exigences et conformément à ces engagements, Nous réaffirmons qu’il est nécessaire de poursuivre la politique de mise à niveau graduelle et globale, tant au niveau économique qu’au plan de la sensibilisation, et ce, avec le concours des partenaires régionaux et internationaux».
La rencontre nationale de Skhirat sera l’occasion de présenter le processus de concertation sur le projet de charte nationale de l’environnement et du développement durable et de lancer le site web dédié à ce projet.
14/1/2010
Lu 6982 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Réponses aux questions du week-end dernier
A méditer
Les Marocains de la Mission de l’ONU en Haïti sains et saufs
M. Maâzouz préside les travaux de la commission chargée de définir le programme des activités promotionnelles de Maroc Export
Les pharmacies de garde à Casablanca
Avec son «Futures 15.000 dollars» (du 23 au 30 janvier)
Au creux de la vague
MCO : Réunion du Wali et du Maire avec le Comité
Othmane Saâd ce soir à Sidi Moumen

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
 
Le Maroc ne peut attendre indéfiniment
Dans le discours Royal annonçant la mise en place de la commission consultative de la régionalisati
Mohamed IDRISSI KAÏTOUNI
 
  Dossier
 
“L’Opinion” ouvre le dossier de la circulation et du transport par bus dans la capitale

Asmâa RHLALOU et Ahmed NAJI

Pilote de l’armée de l’air marocaine, Ali Atmane fut séquestré pendant 26 ans
1976, avec son fils,  un an avant sa capture.
Saïd AFOULOUS
1976, avec son fils, un an avant sa capture.
 
   
  Chronique
 
Les points sur les i
Par Najib SALMI
 
  T�l�gramme
 

Lors du 2ème Congrès national des métiers du tourisme qui s’est tenu à Marrakech et qui a coïncidésuite

 
   
   Articles les plus lus
 

 Les pharmacies de garde à Casablanca
 Pilote de l’armée de l’air marocaine, Ali Atmane fut séquestré pendant 26 ans
 “L’Opinion” ouvre le dossier de la circulation et du transport par bus dans la capitale
 Présentation du projet de charte nationale de l’environnement et du développement
 Réponses aux questions du week-end dernier
 A méditer
 Le 16 janvier, Journée nationale de l’œuf « L’œuf et la santé alimentaire au Maroc »
 Coopération bilatérale entre Chine et Maroc en matière de développement
 Acteurs de la société et citoyens invités à participer au débat à travers les régions et à formuler leurs suggestions
 Amélioration de la retenue des barrages et satisfaction des besoins d’irrigation des grands périmètres


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems